Sisters
Sisters

Oct 12, 2021 6 min de lecture

KitchenAid Artisan Cook Processor 5KCF0104

thumbnail for this post

Lancé il y a quelques années déjà, le Cook Processor de Kitchenaid est vendu à des tarifs compris entre 999 € et 1029 € selon les modèles. Il se positionne donc clairement au niveau des robots haut de gamme tels que le Thermomix TM6 ou du Magimix, ou encore du i-companion touch xl de chez Moulinex. Mais répond-il pour autant aux exigences du marché actuel ? Petit test de ce robot.

Présentation du KitchenAid Artisan Cook Processor

À l’exemple des autres robots multifonction disponibles sur le marché, le Cook Processor est un appareil capable de tout faire, à savoir pétrir, hacher et mixer les préparations, réaliser des cuissons etc. Cependant, il se distingue de la concurrence par le fait qu’il est livré avec une cuve et des disques à râper et trancher. Cette cuve en plastique fonctionne à l’aide d’une tige spécifique qui reçoit selon vos choix, le disque pour râper ou le disque pour trancher des crudités. On salue la présence de ces accessoires pratiques puisqu’ils permettent à l’utilisateur de préparer des crudités. On peut donc parler ici d’un véritable robot multifonction.

Attention toutefois à préparer de la place sur votre plan de travail puisque ce robot multifonction est assez volumineux avec plus de 34 centimètres de longueurs contre 31 de largeur et même 41 de hauteur. Cela va sans dire que le robot est plutôt lourd, puisque ce dernier pèse plus de 10 kilos. Il faudra donc trouver lui trouver un espace sur votre plan de travail et ne plus le déplacer. Côté capacité, la cuve principale du KitchenAid dispose d’une contenance totale de 4,5 litres pour 2,5 litres de capacité utile de quoi satisfaire une famille de 4 personnes. Volumes assez standards donc.

Enfin, le KitchenAid Cook Processor est également livré avec un panier à vapeur interne, un panier à vapeur supérieur qui s’installe sur le couvercle, une spatule et un livre de recette. Par ailleurs, en plus du livre, vous pourrez télécharger l’appli Cook Processor qui est gratuite et disponible sur système iOS et Android. L’appli est plutôt complète en offrant un mode d’emploi des accessoires du robot, ainsi que des recettes supplémentaires et des informations relatives à la marque. Grâce à l’appli, vous pourrez aussi classer vos recettes par types et durée de préparation.

Un robot qui paye ses années de conception

Par le biais de sa cuve et de ses disques à trancher, le KitchenAid est sur le papier bien plus complet et polyvalent que d’autres robot multifonction. Malheureusement, dans la pratique, c’est tout l’inverse qui se produit à cause tout d’abord d’un affichage peu ergonomique avec un écran relativement petit et un affichage numérique peu clair. Le tout manque globalement d’intuitivité et de clarté lors des manipulations. D’ailleurs, les boutons physiques manquent d’indications et laissent planer le doute quant à leurs fonctions. En effet, pas la moindre indication, si ce ne sont des icones, n’accompagne ces quelques boutons du panneau de commande.

KitchenAid Artisan Cook Processor

À l’image de ses concurrents, le Cook Processor est tout à fait capable de fonctionner avec des programmes automatiques ou en mode manuel. Au total vous aurez le choix entre 6 programmes automatique. En réalité, il s’agit plutôt de programmes semis automatiques puisque si vous souhaitez réaliser certaines préparations faisant appel à plusieurs modes de cuisson, il faudra alors les enchaîner puisque le robot n’est pas capable de le faire tout seul. Ainsi, pour la préparation d’une recette demandant de la cuisson ainsi que du mixage. Il faudra alors lancer consécutivement ces 2 programmes. Le robot paye les années qui le sépare des tous derniers modèles, bien plus ergonomiques.

Par exemple, lors du réglage d’une préparation, vous devrez jongler entre les modes de commande. Ainsi, vous devrez tout d’abord sélectionnez le premier paramètre de votre préparation via le bouton concerné (température par exemple) avant de le régler grâce à la molette centrale. Une fois ce paramètre défini et réglé au bon niveau, vous pourrez passer au second paramètre, en suivant la même procédure. Cette étape devra être répétée à chaque nouvelle action demandée au robot. En revanche pour sélectionner la vitesse de rotation, il faudra utiliser la manette speed que vous trouverez sur le devant de l’appareil. Celle-ci se règle en pressant la manette vers la gauche pour réduire la vitesse, et inversement vers la droite pour l’accroitre. Vous l’aurez compris, ce robot demande un certain temps d’adaptation à cause de son design peu ergonomique à notre sens.

KitchenAid Artisan Cook Processor

Côté entretien, la marque propose des accessoires tout à fait compatibles avec un nettoyage au lave-vaisselle. Le bol également peut passer au lave-vaisselle. Rien à dire donc, mise à part une difficulté particulière à retirer le couvercle à cause d’un joint un peu trop épais. Cette épaisseur gène l’entretien puisque des résidus d’aliments s’incrustent dans la paroi du couvercle. Des fonctionnalités peu efficaces pour un robot de ce niveau de gamme

La fonction hacher du robot est souffre légèrement d’un manque de puissance. Ainsi pour hacher des produits, vous devrez parfois élever le niveau de puissance au-delà du niveau indiqué. Certains produits comme l’oignon doivent même être hachés au niveau maximum de puissance pour assurer une coupe satisfaisante.

La qualité du mixage est quant à elle suffisante. Pour ce qui est de la cuisson, le robot est plutôt lent en montée en température. De plus, une fois monté en température maximale, le robot dépasse largement la température à certains endroits de la cuve avant de se stabiliser. Enfin, lors de notre test, le robot ne respectait pas les niveaux de températures indiqués avec des écarts parfois supérieurs à 30°C à certains endroits de la cuve. On ne peut donc se fier aveuglément aux paramètres d’affichage. Une surveillance de la cuisson sera nécessaire pour éviter de rater votre recette. En revanche côté bruit, le Cook Processor fait partie des robots les moins bruyants de la catégorie. Cela s’explique notamment par la faible puissance du robot qui dépasse à peine les 100 W. La consommation électrique sera également contenue en comparaison des autres robots.

En somme, le KitchenAid Cook Processor dispose d’atouts évidents comme son design plutôt réussi, ce qui est important pour un robot que vous ne déplacerez pas ou peu. On apprécie également sa discrétion à l’usage. Le Cook Processor pourra donc être utilisé aisément en cuisine ouverte. De plus, le Cook Processor est absolument multifonction grâce aux accessoires de râpe fournis.

En revanche, le robot pêche au niveau des performances de cuisson et de mixage. En effet, le Cook Processor est assez peu précis dans la tenue des températures indiquées avec des écarts parfois inacceptables pour un robot de ce prix. Le mixage quant à lui manque de tonicité. Le KitchenAid Cook Processor peut donc induire en erreur l’utilisateur novice.

Par ailleurs, les programmes du robot multifonction manquent de praticité pour un usage au quotidien. On déplore l’absence d’un vrai programme automatique, ce qui pourrait être gênant pour un utilisateur souhaitant limiter au maximum ses interventions devant le robot. Finalement, le robot assure l’essentiel mais paye le poids des années de conception face à des concurrents plus récents, et plus aboutis. C’est pour l’ensemble de ces raisons que le Cook Processor pourrait convenir à des amateurs de cuisines mais pas à des débutants souhaitant se laisser guider complètement durant la préparation de leurs recettes.