Sisters
Sisters

Jul 31, 2020 6 min de lecture

Le Thermomix TM8 : un robot futuriste intelligent et ultra connecté

thumbnail for this post

Alors que le fabricant allemand vedette Vorwerk n’a toujours pas informé ses clients sur la sortie d’un nouveau modèle puisque le TM6 vient tout juste de sortir, il serait intéressant de se pencher sur de nouvelles fonctionnalités pouvant justifier un tel investissement.

En effet, le robot multi cuiseur étant proposé à une somme dépassant la barre fatidique des 1000€, seules des fonctionnalités apportant une réelle percée technologique pourront pousser les clients à troquer leur ancien Thermomix contre le nouveau. Cette évolution est plus que nécessaire dans un contexte économique défavorable et où les ventes du fabricant star sont en baisse depuis plus de 2 ans sur le marché européen.

C’est en ce sens que dans cet article seront émises quelques idées d’évolutions technologiques qui pourront être installées dans les Thermomix du futur, à savoir dans quelques dizaines d’années.

Le précédent article sur le futur TM7 traitaient de fonctionnalités réalistes qui corrigeraient les défauts mineurs du TM6 à court terme, à savoir d’ici 5-7 ans. Ici, il s’agit de voir au-delà des nouveautés du court terme et de se focaliser sur des évolutions technologiques qui pourraient être apportées à partir du TM8 et au-delà. On parle alors de fonctionnalités du futur bien que réalistes.

Les évolutions technologiques

L’évolution technologique s’accélère dans le monde des robots multifonctions. En témoigne l’exemple du Thermomix qui, par le passé était capable de disposer des fonctionnalités dernier cri pendant plusieurs années. Aujourd’hui, ce n’est clairement plus le cas avec de plus en plus de concurrents sur le marché ce qui favorise la concurrence et donc une accélération des nouveautés technologiques. Ainsi, sans évolution majeur, même un fabricant historique peut voir son statut fragilisé aux dépends des concurrents.

Un appareil toujours plus connecté

Le futur rime souvent avec la connectivité des appareils électroniques. Le Thermomix TM8 devrait suivre cette logique avec des fonctionnalités encore plus poussées pour s’assurer un avenir radieux.

Par exemple, on pourrait imaginer que le robot soit interconnecté à d’autres appareils de la maison. Ainsi, en se connectant au réveil de la chambre, il pourrait éventuellement programmer une heure de repas idéale pour optimiser le temps de digestion. Aussi, les balances connectées sont capables désormais d’analyser le suivi de votre poids, la masse musculaire, la santé cardiovasculaire à travers plusieurs indicateurs clés. On pourrait donc imaginer qu’en définissant une cible sur votre balance, que le robot se connecte également afin de faire des suggestions types. Par exemple, si vous souhaitez perdre du poids, le Thermomix pourrait analyser la courbe de suivi du poids de votre balance pour identifier les plats intégrés les plus adaptés à votre situation. Idem dans le sens inverse, si vous souhaitez gagner du muscle ou du poids, le robot pourrait vous orienter vers des plats plus riches en protéines.

Enfin, on peut également imaginer que le robot Thermomix du futur sera intelligent. En se connectant aux appareils électroniques tels que le téléviseur, il pourra alors programmer un système de rappel afin d’initier la recette avant le démarrage de votre film pour ne pas en louper 1 seconde.

Un robot écologique et contribuant au bien-être social

Dans un contexte de gaspillage mondial croissant et insoutenable à long terme, la lutte contre ce fléau sera indispensable pour les acteurs du marché. Ainsi, il serait intéressant que Vorwerk intègre cette fonctionnalité dans ses futurs robots. On pourrait alors imaginer une fonction mémoire que le consommateur pourra renseigner à l’issue de chaque consommation de plats réalisés grâce aux recettes intégrées du robot. En effet, si une recette est trop consistante, il pourrait l’indiquer ce qui adapterait automatiquement la recette pour les fois d’après, et diminuerait le gaspillage.

La fonction mémoire peut également être utilisée à d’autres fins. En effet, le robot pourrait enregistrer la tendance des derniers plats préparés afin de faire une suggestion de plats au consommateur. Cela pourrait l’aider à diversifier ses plats et équilibrer les apports en nutriments conseillés. Si par exemple l’utilisateur a trop consommé de plats à base de viande durant les derniers jours, le robot pourrait lui suggérer de s’orienter vers des plats d’autres natures pour les fois suivantes. Cela équilibrera ses repas tout en contribuant à limiter la consommation de certains produits qui seront potentiellement sujets à de la rationalisation dans le futur. Côté consommation électrique, celui-ci pourrait être optimisé avec toujours moins de consommation ou d’autres formes d’énergies. En effet, la ressource électrique mondiale actuelle est principalement issue de production polluante (centrale nucléaire, mine de charbon etc.). On pourrait alors penser à un robot doté d’une batterie rechargeable à l’aide la lumière naturelle. Ainsi, avant chaque utilisation, la batterie devra être placée à la lumière du jour afin d’être rechargée. Bien entendue, il faudra que le robot soit doté d’un système alternatif afin de pallier à un éventuelle manque de charge.

Un appareil aux fonctionnalités automatisées

Le Thermomix actuel étant déjà grandement automatisé, on pourrait imaginer que cette caractéristique soit poussée à son maximum dans les années à venir. En effet, il est pour l’heure impossible de laisser le robot réaliser 100% des tâches requises pour assurer un plat. Il est donc primordial d’intégrer les fonctionnalités manquantes aux futurs robots de la marque allemande. Ainsi, les TM8 pourrait être capable de trancher les aliments et de les râper, d’autant plus que d’autres concurrents directs intègrent d’ores et déjà ces 2 fonctions.

Dans un futur encore plus lointain, on pourrait imaginer que le robot soit capable de reconnaître les aliments à travers leur texture pour les fruits et légumes par exemple, ou même à travers une lecture de code barre. De ce fait, l’automatisation peut-être alors poussée au maximum avec un appareil doté de bras robotisés capable de tout faire de A à Z.

En somme Vorwerk devra faire preuve de nouveautés technologiques pour faire valoir son statut de leader du marché. Dans un contexte ultra concurrentiel ou le fabricant allemand perd depuis 2 ans des parts de marché, le Thermomix se doit de suivre les évolutions du marché comme il a toujours su l’entreprendre par le passé. En effet, outre des fonctionnalités d’ores et déjà installées chez certains concurrents à l’exemple des fonctions râper et ou trancher que Vorwerk devra obligatoire instaurer dans ses futurs appareils, le fabricant devra aller au-delà pour justifier son prix et sa position de leader. Pour ce faire, le Thermomix devra nécessairement être connecté dans un contexte où les foyers disposent de plus en plus d’équipements connectés et intelligents. Le robot devra s’aligner sur cette norme et pourquoi pas piocher dans les informations de ces appareils pour déclencher un rappel, suggérer un certain type de plat, ajuster les recettes etc.

Par ailleurs, le Thermomix pourrait dans les années à venir devenir votre meilleur allié santé. En concoctant des plats adaptés à votre physique (Taille, Poids, activités sportives etc.), celui-ci pourra favoriser les objectifs que vous vous êtes définis en vous apportant les ressources nutritives adéquates. On l’imagine aisément tenir le rôle de coach en cuisine et de compléter les appareils sportifs connectés équipant votre foyer.

Enfin, on peut aisément imaginer que le robot se dotera d’une fonction sociale et écologique. En effet, le Thermomix TM8 pourrait éventuellement modifier les habitudes du foyer en orientant leurs choix vers des plats moins consommateurs de ressources de moins en moins abondantes tout en consommant moins d’électricité d’origine polluante.